Tous sujets d'actualité philosophiques et politiques, Spiritualité, littérature et poésie
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le SDV (salaire de vie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sdviste

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: le SDV (salaire de vie)   Mar 22 Avr - 3:29

Madame, Monsieur,

Le pays traverse une GRAVE crise de société et malgré toutes les réformes que le gouvernement envisage de lancer courant l'année 2008, toutes ces réformes ne permettront pas de supprimer la pauvreté et les inégalités dans notre pays.

Je vous propose de réfléchir à mon concept (SDV salaire de vie) issu de mon imagination après les émeutes des banlieues de 2005, concept dont le but est de supprimer la pauvreté et de relancer l'économie de ce pays.

Le principe du SDV est d'apporter une protection sociale et financière du citoyen tout au long de sa vie en lui permettant de ne pas sombrer dans l'extrême pauvreté en cas de situation de perte de revenu (chômage, handicap, retraite) .

Le SDV est un salaire perçu par les sans emploi en contre partie d'un service pour la collectivité, son montant aux environs de 1000 euros d'aujourd'hui doit pour devenir un revenu suffisant pour se nourrir, se loger et se vêtir ,être accompagné de grandes réformes.





Pour déterminer le montant du SDV, nous prendrons comme référence le salaire mensuel net , impôt sur le revenu de 30% déduit soit 40% de ce salaire NET moyen




Soit pour l'exemple




2440 euros étant le salaire BRUT mensuel en 2004 pour les salariés

2440 euros – 30% pour l'impôt sue le revenu (732 euros)

Soit un salaire mensuel NET moyen par salarié de 1708 euros

Soit un SDV représentant 40% de ce salaire NET

1708 – 40% = 1024,80 euros SDV




Une fois le montant du SDV déterminé,son augmentation suivra l'indice des prix.

Le SDV devra être reversé en totalité à une maison de retraite pour le cas de l'entrée en résidence d'une personne agée.

L'état versera le budget necessaire en rapport avec le nombre de résidents,

Si le budget de fonctionnement moyen des maisons de retraites devait être augmenté, le SDV le serait également dans la même proportion.





L'impôt sur le revenu prélevé à la source, sera de 3 taux suivant les revenus ex: 30,35 et 40%, Tous les « rabais » seront supprimés
L'impôt sur les bénéfices des sociétés sera par exemple égal ou inférieur à 30% suivant le bénéfice de l'entreprise

Ces impôts financeront le SDV

Les prélèvements sociaux sur les salaires seront supprimés, ce sont les recettes de la TVA qui financeront la protection maladie pour tous
La TVA sera définie suivant 3 taux par ex: 5% pour les produits et services de première nécessité à définir,


15% pour les produits et services entrant dans une fourchette de prix à définir ,

20% pour les produits et services étant définis comme LUXE.

L'impôt logement représentant 1% de la valeur du bien lors de l'achat d'un bien immobilier remplacera la taxe d'habitation et la taxe foncière cet impôt n'augmentera pas le temps de l'occupation du logement.
Cet impôt et la mise en place du SDV permettra à tous les citoyens de devenir propriétaire de son logement, la banque nationale du logement étant assurée d'être remboursée du prêt ,du fait du SDV

Le SDV devient la nouvelle référence du salaire minimum de ce fait le SMIC sera supprimé ce qui permettra un nouvelle concurrence au niveau des salaires en entreprise
Le SDV sera la retraite de base pour chaque citoyen riche ou pauvre, chacun devra cotiser pour une complémentaire privée suivant ses revenus durant son activité
Le SDV sera perçu par les chômeurs avec en complément l'APR (assurance perte de revenu) cotisation de 1% prélevée sur les salaires après impôt sur le revenu et SDV , allocation jeunesse et autonomie,


l'APR sera le complément pour retrouver le dernier revenu en entreprise
le SDV complété de l'APR sera perçu durant 3 ans , en contre partie, les citoyens victimes d'un licenciement devront accepter de rendre un service à la collectivité suivant leurs connaissances et expériences acquises
l'ANPE devra tout faire pour retrouver un travail à ces citoyens
Le SDV sera perçu par les jeunes créateurs d'entreprises pour une durée de 3 ans, par les citoyens handicapés de naissance, ne pouvant assurer un emploi du fait de leur handicap, par les familles monoparentales sans emploi, pour moitié par le ou les parents désirant rester à la maison pour l'éducation des enfants

Pour les jeunes de moins de 16 ans, les parents percevront une allocation jeunesse pour chaque enfant de 10% du SDV à la naissance et augmentée progressivement chaque année pour atteindre le 1/4 du SDV au 16éme anniversaire de l'enfant

A l'âge de 16 ans (nouvelle majorité) le jeune citoyen percevra une allocation d'autonomie représentant le 1/4 du SDV à 16 ans et progressive chaque année pour atteindre le SDV à la fin de ses études ou formation en entreprise

Afin d'inciter les salariés à travailler plus longtemps après l'âge légal de la retraite fixée à 55 ans pour tous, le principe sera de travailler moins pour gagner plus
Grace à l'impôt prélevé à la source, nous pourrons mettre en pratique ce principe où chaque acteur sera gagnant,


Le patron qui versera moins de salaire brut ,chaque année travaillée après les 55 ans de son salarié, le salaire brut est dégressif chaque année de 55 à 70 ans pour atteindre le SDV (retraite de base)
Le salarié qui travaillera moins (3o heures) mais qui gagnera plus de salaire net du fait du taux de prélèvement de l'impôt sur le revenu qui passera de 30% à 20% , ce salaire plus important ,sera dégressif chaque année pour atteindre le SDV
L'état qui le temps où le salarié continue son activité après 55 ans se verra percevoir un peu moins de recette pour l'impôt sur le revenu du fait de sa baisse de taux mais qui économisera le versement d'un SDV

le salarié pourra quitter son emploi et profiter de sa retraite quand il le souhaitera entre 55 et 70 ans, 70 ans étant l'âge de l'arrêt du travail rémunéré pour tous . exception faîte aux indépendants et politiques.
Le salarié ne percevra pas d'augmentation de salaire entre 55 ans et 70 ans

les jeunes en formation , percevant un salaire d'autonomie, seront incités à entreprendre un apprentissage en alternance avec un enseignement théorique au sein d'une entreprise. le patron prendra plus volontiers des jeunes en formation, n'ayant pas à leur verser un salaire du fait du salaire d'autonomie perçu par les jeunes

Les jeunes désirant poursuivre leurs études seront sélectionnés suivant la moyenne générale à définir durant toute le scolarité, l'examen du BAC étant supprimé
Suivant leurs capacités naturelles, et leur choix pour le métier qu'ils souhaitent faire nécessitant de longues études, ils seront employés dans le corps de métier privé ou publique en alternance avec les cours en université ou à la faculté (médecine, droit, banque etc..)

La baisse du temps de travail est un progrès social qui doit rester réel mais en réformant sa mise en application
je vous propose d'appliquer le principe du 40/40 ou 40 heures de travail jusqu'à l'âge de 40 ans, c'est la période où l'on se construit (famille, vie professionnelle, logement etc.) et où l'on possède le maximum de ses capacités physiques
A partir de 40 ans baisse du temps de travail jusqu'à l'âge légal de la retraite (55 ans)
de 40 à 45 ans 37 h sans perte de salaire
de 45 à 50 ans 35 h sans perte de salaire
de 50 à 55 ans 32 h sans perte de salaire
55 ans droit à la retraite
de 55 à 70 ans 30h avec un salaire plus important mais dégressif

les congés devront être réformés pour permettre à tous les citoyens en particulier pour ceux qui souhaitent pratiquer leur religion en toute liberté sans les contraintes de notre système actuel basé sur une culture d'origine catholique
Ainsi les jours fériés seront supprimés , seuls seront conservés, le 1er de l'an, le 1er Mai, le 14 Juillet et le 25 décembre (fête de la famille)
Tous les salariés auront droit à 6 semaines de congés payés afin que chacun puissent librement en profiter suivant ses choix religieux ou pour ses loisirs


Voilà grossièrement les grandes réformes telles que je les imagines afin de relancer l'économie du pays tout en supprimant la grande pauvreté de beaucoup trop de citoyens



Pour info, l'UNIZO une association de patrons Flamand propose de mettre en route le SDV (1084 euros) en Belgique pour aider les chômeurs de longue durée à se réinsérer et j'ai cru comprendre que Mr ATTALI proposait un principe qui ressemble fort au SDV pour les chômeurs mais qui n'est pas relayé par les médias, ce que je regrette.





Madame , Monsieur, ce ne sont que quelques pistes de réflexions qui resteront une utopie, mais qui peut être rejoignent pour certaines , quelques idées de certains élus pour l'avenir



Mon site

http://www.e-monsite.com/sdviste/accueil.html


Respectueusement
jean pierre Baron
limoges
Revenir en haut Aller en bas
http://sdv87100@gmail.com
 
le SDV (salaire de vie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HELP ! Cherche preuves de salaire d' AS dans le privé
» Le salaire de la peur.
» Quand recoit on le premier salaire?
» Salaire stagiaires et néotits
» bulletin de salaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTU AU DIX-VINGT :: ACTU AU DIX-VINGT-
Sauter vers: